Cercle de silence: tract juillet/septembre 2016

Les « Charters Awards » 2016

Le mardi 7 juin 2016, au cours d’une cérémonie parodique, la Cimade, le Gisti,
Médecins du Monde, Emmaüs France et RESF ont récompensé les neuf préfectures qui
se sont illustrées en 2015 par leurs pratiques illégales ou abusives en matière
d'enfermement et d'expulsion des personnes étrangères.

Dix prix, aux titres empruntés à des films, ont été remis aux préfectures "les plus zélées" :
La préfecture du Pas de Calais s’avère la grande gagnante de la journée avec quatre
nominations et deux « Charter Awards » :
« Tarzan, roi de la jungle », couronne son zèle en matière de « rafles » de migrants
».Elle a interpellé dans la jungle de Calais et emmené de force par avions et bus plus de
12000 personnes pour les disperser en les enfermant illégalement dans sept centre de
rétention. Partout en France les personnes ont été libérées après intervention de la justice en
raison de violation massives de leurs droits. Elles sont ensuite revenues par leurs propres
moyens à Calais
« Retour en enfer », pour avoir expulsé des exilés vers des pays en guerre. Une
pratique persistante malgré des décisions de justice et des mises en garde répétées de la Cour
Européenne de Droits de l’Homme à la France (CEDH) à ce sujet.
La préfecture de Guyane, remporte le prix « La quête du Graal », qui souligne son
acharnement à enfermer et à expulser des personnes en quête d’asile.
La préfecture de Gironde, gagne le prix « 48h chrono », pour sa contribution à
l’enfermement de près de 50 000 personnes chaque année dans des centres de rétention
administratifs (CRA) ; il est difficile de bénéficier d’un recours effectif contre ces décisions
arbitraire tant les délais ont été restreint pour pouvoir se défendre devant la justice.
La préfecture de Seine Saint Denis, a été citée trois fois et obtient le prix « Very bad trip
»
pour n’avoir pas hésité à placer en rétention et tenter d’expulser un Français certes « un peu
étourdi » puisqu’il avait perdu ses papiers d’identité !
La préfecture de Haute-Garonne obtient le prix « Maman j’ai raté l’avion », pointant la
séparation des familles.
La préfecture de la Vienne, celui du « Péril jeune », qui souligne l’acharnement contre les
mineurs isolés étrangers, dont on décrète à partir de tests osseux à la fiabilité contestable et
contestée qu’ils ont 18 ans et sont donc expulsables
La préfecture du Doubs obtient le prix « Nos enfants chéris ». Cette dernière "récompense"
est emblématique du non-respect de la promesse de campagne de François Hollande, qui, en
2012 déclarait dans un discours teinté de lyrisme qu’il prenait « l’engagement, [s’il était] élu à
la présidence de la République, de mettre fin à la rétention des enfants et donc des familles
avec enfants. » Promesse non-tenue.
La préfecture de Loire Atlantique a le prix « Je vais bien, ne t’en fais pas » pour s’être
montrée particulièrement zélée dans l’expulsion de personnes malades vers des pays où elles
ne peuvent recevoir de soins.

L’objectif de cette remise symbolique de « charters awards », en forme d’avions miniatures
dorés, aux préfectures qui font vivre aux personnes étrangères des traitements dignes de
mauvais films était bien sûr de marquer les esprits et d’interpeller la presse qui donne plus
d’écho au palmarès de Cannes qu’aux nombreux rapports des associations

Commentaires

150 tracts distribués ce samedi matin,  des gens qui demandent "le nouveau tract" (ce qui prouvent qu'ils ont compris que nous renouvelons régulièrement le verso), des gens qui applaudissent en traversant le cercle, donc je ne pense pas que ce soit "un cercle restreint"… de plus,  des discussions avec des gens pas vraiment d'accord, d'autres avec des gens "très" d'accord (un kurde réfugié habitant Antony a pris plusieurs tracts pour les diffuser autour de lui…), ça vit et ce n'était pas gagné d'avance!

Les tracts ne sont pas faits pour les membres de nos associations (ils leur sont communiqués pour info…) mais pour sensibiliser les passants de la dalle du RER.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce test nous permet de vérifier que vous êtes un visiteur humain et pas une tentative de spam automatique.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.